KILOMÈTRE ZÉRO T.1 : UNE ÉPOPÉE FERROVIAIRE (PIATZSZEK / BOSSARD)



1830, à Mulhouse. L’histoire vraie de la création de la première ligne internationale de chemin de fer.

 

Résumé :

Nicolas Koechlin, l’homme le plus riche d’Alsace, se lance dans un projet fou : la construction de la plus grande ligne de train internationale de l’époque : le Strasbourg/Bâle. En ces années 1830, le train n’en est qu’à ses balbutiements. Nicolas va relever ce défi avec son courage, sa générosité, mais aussi sa rouerie et sa folie. Cette grande aventure ferroviaire bouleversera le destin des Koechlin, mais aussi celui de toute la ville de Mulhouse où chacun poursuit ses rêves, mais joue aussi sa survie dans cet impitoyable XIXe siècle industriel.

Mon avis :

1830. Nicolas Koechlin est l’homme le plus riche d’Alsace, dirigeant l’une des plus grandes industries du textile de France. Mais ce millionnaire visionnaire ne compte pas s’arrêter là. Il se lance tout d’abord dans un projet d’envergure : relier Mulhouse à Thann en chemin de fer. Ce chantier terminé, il se lance dans un nouveau pari, aussi fou que démesuré : construire la première ligne de chemin de fer international en reliant Strasbourg à Bâle…

Avec ce premier tome, on découvre les circonstances de la création de cette ligne de chemin de fer, la première ligne internationale. Mais les auteurs ne s’arrêtent pas là. Ils ne se contentent pas de nous raconter l’histoire de Nicolas Koechlin et l’avancée de son projet. Ils s’attardent sur de nombreux points comme les conditions de travail des ouvriers et notamment des enfants, en nous faisant suivre le jeune Fink qui a des problèmes de santé mais qui ne peut s’arrêter de travailler, ainsi que la condition de la femme en suivant, entre autres, Salomé, la fille de Nicolas Koechlin, qui souhaite devenir journaliste mais dont les écrits ne sont pas appréciés car ils sont ceux d’une femme. Et puis les problèmes techniques sont également mis sur le devant de la scène : la locomotive Napoléon, les problèmes liés à l’acquisition des terrains sur lesquels le chemin de fer doit passer… sans oublier bien évidemment le côté politique.

Ce premier tome est joliment construit. C’est toute la dimension humaine qui tourne autour de la création de ce chemin de fer qui prédomine sur l’avancée même du projet. Je ne l’ai pas trouvé passionnant au point de vouloir découvrir avec hâte les pages suivantes, mais je l’ai trouvé très intéressant et instructif. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. C’est une belle découverte. Cet album nous permet de découvrir un point trop peu connu de la révolution industrielle.

Découvrez quelques pages sur le site des éditions Grand Angle ici.

Infos :

Titre : KiloMètre Zéro T.1 : Une épopée ferroviaire
Scénario : Stéphane Piatzszek
Dessin & couleurs : Florent Brossard
Editeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Nb de pages : 64
Parution : 4 mars 2020
Prix : 14,90€