LE SERMENT DE L'ACIER T.1 : UNE GLOIRE FANTÔME (GWENAËL / FERRARI)


Alors que la jeune auxiliaire de la garde Estèla enquête sur un meurtre, Aelis, ancienne combattante, est chargée de retrouver un scribe disparu. Tout mène à croire que les deux enquêtes sont liées…

 

Résumé :

Alors que les peuples du Vaste Pays se remettent à peine de la guerre civile qui a ravagé leurs terres, voici qu’on assassine, au cœur de la cité de Torrède, l’un des héros du conflit.

Estèla Ascensal, jeune auxiliaire de la garde aux capacités particulières, est appelée à l’aide par les miliciens pour enquêter sur le meurtre. Facile de se laisser convaincre quand son père adoptif est le maître-chien de la garde.

Dans le même temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la ville. Elle est chargée par les autorités de cette dernière de rechercher un scribe disparu aux confins des Provinces Onarques. Elle ne fera pas le voyage seule, une caravane Romani, ce peuple voyageur et marchand, l’accueille en son sein.

Tandis que l’une va plonger dans le ventre de la ville pour en arracher quelques secrets, l’autre va accompagner les Romanis sur les traces de la guerre passée et l’obliger à redécouvrir, non sans difficultés, ces peuples qui furent ses ennemis d’hier. Le bout de son voyage sera aussi celui de ses illusions.

Entre Torrède et les confins, les deux intrigues vont peu à peu révéler leurs liens, liens faisant ressurgir les vieux démons d’un conflit fratricide aux plaies encore béantes.

Et si les héros du peuple n’étaient que des criminels de guerre capables des actes les plus vils pour protéger leur légende ?

Mon avis :

Dès les premières pages, j’ai été charmée par les deux intrigues qui se transforment très vite toutes les deux en enquêtes. D’un côté l’un des héros d’un conflit qui a meurtri l’ensemble des peuples du Vaste Pays est assassiné, de l’autre un scribe est porté disparu. Deux personnages sont appelés à lever le voile sur ces disparitions : deux femmes, l’une de la garde, l’autre ancienne combattante. Alors que la première est amenée à enquêter au sein même de la ville, l’autre la quitte et se rend aux confins de terres hostiles. Les deux enquêtes sont liées…

J’aime ce genre d’histoire où il faut bien suivre pour comprendre tout ce qu’il se passe. Les personnages sont nombreux, la situation compliquée avec les différents peuples qui se sont déchirés et qui sont soi-disant en paix. Les complots sont bien évidemment au rendez-vous, et les deux enquêtrices se font mettre des bâtons dans les roues, et parfois par ceux qu’elles pensaient être de leur côté. Les deux enquêtes sont liées mais elles se déroulent dans des lieux bien différents, si bien qu’on arrive facilement à faire la part des choses et à ne pas s’embrouiller.

La magie est aussi au rendez-vous, les capacités particulières également. Le dessin de style fantasy fonctionne à merveille et est très agréable à regarder. J’ai été agréablement surprise par l’intrigue qui est joliment menée, même si elle ne révèle rien de particulièrement original dans le fond.

Un premier tome très efficace !

Découvrez quelques pages sur le site des éditions Drakoo ici.

Infos :

Titre : Le serment de l’acier T.1 : Une gloire fantôme
Scénario : Gwenaël
Dessins : Élisa Ferrari
Couleurs : Axel Gonzalbo
Editeur : Drakoo
Parution : 24 juin 2020
Prix : 14,50€