LES ARTILLEUSES T.1 : LE VOL DE LA SIGILLAIRE (PEVEL / WILLEM)



Trois braqueuses volent une mystérieuse relique dans un Paris féerique du début du XXe siècle. D’après l’univers de la série Le Paris des Merveilles de Pierre PEVEL.

 

Résumé :

Nous sommes en 1911, dans le Paris des Merveilles – un Paris qui n’est ni tout à fait le nôtre, ni tout à fait un autre. C’est en effet le Paris bien connu d’Arsène Lupin, de Fantomas et des Brigades du Tigre… mais où vivraient des fées, des enchanteurs, des gnomes et même quelques dragons – ce qui n’est pas sans conséquences. Entre autres merveilles, la Tour Eiffel est en bois blanc, les Champs Élysées sont bordés d’arbres dont les feuilles rendent de la lumière dès la nuit tombée, et une ligne de métro mène directement à Ambremer, capitale du Monde Féerique.

C’est dans ce décor que les Artilleuses font un retour fracassant en se livrant à l’une de leurs activités favorites : l’attaque de banque à main armée. Aventurières et hors-la-loi, elles sont trois : Lady Remington, Miss Winchester et Mam’zelle Gatling. N’hésitant jamais à faire parler la poudre, elles sont connues de toutes les polices d’Europe. Ce coup, cependant, pourrait bien être leur dernier. Car le vol d’une mystérieuse relique – la Sigillaire – leur vaut d’être pourchassées non seulement par les Brigades du Tigre, mais également par les redoutables services secrets du Kaiser…

Mon avis :

Le Paris du début du XXe siècle, dans un univers steampunk et féerique, c’est ce qui vous attend comme décor dans ce premier tome de Les Artilleuses. Trois braqueuses – Lady Remington, Miss Winchester et Mam’zelle Gatling – attaquent la BPB (Banque de Paris et Brocéliande). En y volant une relique très spéciale, la Sigillaire, elles se voient recherchées par les Brigades du Tigre et les Services secrets du Kaiser, alors qu’elles sont déjà bien connues de toutes les polices d’Europe…

La couverture de cette bande dessinée a été pour moi un véritable coup de cœur. Paris dans un univers steampunk fait partie de mes décors préférés. Dans ce premier tome, les dessins sont aussi élégants pour le décor qu’ils sont dynamiques dans les scènes d’action. Nos trois braqueuses ont fort à faire, et avec leurs caractères bien trempés et bien différents, il n’y a aucun moment de répit. L’intrigue fait la part belle à l’action.

Une bande dessinée qui a beaucoup de charme. Des héroïnes qui ont du charisme. Une histoire certes qui n’a rien de très original, mais ça on l’oublie très vite tellement les points positifs sont nombreux !

Vivement la suite !

Découvrez un extrait sur le site des éditions Drakoo ici.

Infos :

Titre : Les Artilleuses T.1 : Le Vol de la Sigillaire
Scénario : Pierre Pevel
Dessins : Étienne Willem
Couleurs : Tanja Wenish
Editeur : Drakoo
Nb de pages : 48
Parution : mars 2020
Prix : 14,50€